Le cirque des Rêves

cirquedesrevesAuteur : Erin Morgenstern

Editeur : Flammarion

Genre : Fantastique

Synopsis : « Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

Une citation : « L’amour est éphémère et capricieux. On peut rarement s’appuyer dessus pour prendre la moindre décision, et ce quelque soit l’enjeu »

Ma note : 19/20

big-235186317ccfondtran

Mon avis : En allant à la médiathèque , je n’avais pas du tout prévu de prendre ce livre, ayant ma petite liste définie à l’avance. Mais il m’a attiré, aimanté, lorsque j’ai posé les yeux dessus. Une couverture magnifique en noir et blanc avec juste une pointe de rouge, couleur présente également sur les pages. Un objet d’art en soi. J’ai donc lu le prologue, et j’ai été subjuguée, envoûtée, il fallait que je lise la suite et découvre cet univers onirique. Les passages à la seconde personne du singulier font que l’on rentre immédiatement dans le récit, nous donnant envie de découvrir en détail cet étrange cirque qui se dresse comme par magie au milieu de nul part, avec ses milles merveilles cachées. La plume de l’auteur, toute aussi magique que le récit, nous transporte avec beaucoup de facilité dans ce monde extraordinaire. Chaque personnage possède son importance, mais surtout ses qualités et ses défauts. A chacun son rôle. On ressent cette envie de les aider, les consoler ou tout le contraire. Ce livre est « vivant », je ne trouve pas d’autres termes pour qualifier un tel ouvrage. L’histoire entre Célia et Marco se met en place tardivement et j’avoue que cela m’a agacée, dans le sens ou le résumé en parle, donc on ne cesse de se demander « alors c’est quand ? ». Pourtant je comprends le besoin de l’auteur de tout mettre en place, de nous transporter dans le cirque (la bonne odeur de caramel, on s’y croirait !). Je trouve également dommage la fin du roman, concernant Marco et Célia, parce que je m’y attendais, tant c’est évident. Malgré ça, c’est un énorme coup de cœur pour moi, et je n’ai qu’une envie, visiter ce cirque magique. C’est un beau rêve, n’est ce pas ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s