Creuse la Mort

couv40718007Un service Presse bien sympathique suite à une demande de l’auteur. Je vous remercie pour la proposition et votre confiance Paul Clément.

Auteur : Paul Clément

Editeur : Auto-édité

Genre : Horreur, Thriller

Synopsis : Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ?

Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.
C’est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu’il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l’ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s’il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ?

Enfoncez-vous dans l’horreur avec Creuse la Mort.

 Une citation : « En quelques jours, j’ai l’impression d’être devenu un personnage de fiction. Un héros né de l’esprit torturé d’un banal auteur qui s’amuserait à chambouler ma vie pour se divertir »

Ma note : 17/20

je-lis-des-auto-edites

Mon avis : Tout commence avec Fred, banquier en province, et un simple trou creusé dans son jardin, apparu comme par magie. Mais c’est le début de quelque chose de plus gros et de plus horrifique qui va aller crescendo tout au long du roman. Paul Clément nous happe dans son univers avec une facilité déconcertante. La plume est fluide, intéressante, et possède une certaine force. Chaque détail possède son importance, et le tout est sans fioriture, pas de descriptions ennuyeuses de plusieurs pages. Le suspens est bien présent, certaines scènes sont si étranges qu’elles paraissent irréalistes et pourtant… Fred semble s’enfoncer dans sa folie provoquée par ces trous de plus en plus nombreux dans cette petite ville, mais personne ne réagit. Vision d’une société égoïste, ne pensant pas aux autres et ne réagissant que bien trop tard. L’auteur nous tient en haleine et termine avec une fin brillante, bien qu’à mon goût trop rapide, mais m’ayant laissé sur les fesses. Plus d’une fois, je me suis dit que cette histoire serait digne d’un Stephen King, et sur plusieurs points, Paul Clément marche dans ses pas. Cet écrivain fait parti des petits pépites en auto-édités, qui font que je suis fière de les découvrir, les lire, avoir la chance de pouvoir les chroniquer, et les soutenir comme je le peux. Je manque un peu de mots pour décrire correctement cette lecture qui m’a retournée, alors n’hésitez pas à lire Creuse la Mort.

Publicités

2 réflexions sur “Creuse la Mort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s