La chambre des Morts

couv35662726Auteur : Franck Thilliez

Editeur : Le Passage

Genre : Thriller

Synopsis : En pleine nuit, au milieu de nulle part, un homme surgit et se fait renverser. À ses côtés, un sac rempli de billets. Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Deux millions d’euros, là, à portée de main. Aucun témoin. Que faire ? Appeler la police, ou disparaître avec l’argent ? Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, ne tardent pas à se décider.

Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées.

Et si le magot n’était autre que la rançon destinée à sauver la vie d’une gamine ?

Mon avis : J’ai mon maître en romans d’horreurs, je pense avoir trouvé mon maître en matière de thriller ! Cela se confirmera ou non par la suite au fil de mes lectures. J’entendais beaucoup parler de cet auteur sans prendre le temps nécessaire de le lire et quelle erreur au final ! C’est une de mes meilleures amies qui m’a convaincue et elle a eu raison d’insister un peu. C’est mon coup de cœur de fin d’année (ayant lu le livre en décembre 2016 ;)). La plume de l’auteur est excellente, nous immergeant immédiatement dans le récit. C’est sans chichis et sans lourdeurs. Franck maîtrise son histoire du début à la fin. On y suit trois personnages ou groupes de personnes et l’auteur réalise l’exploit de ne pas se perdre et surtout de ne pas perdre le lecteur en cours de route et en passant de l’un à l’autre jusqu’au moment ou ces trois petites histoires se rejoignent et s’entrechoquent de manière naturelle. Ce roman est admirablement bien documenté, saisissant de réalisme. Je n’ai pas pu m’empêcher d’entreprendre des recherches sur ses sources et de me documenter à mon tour sur certains éléments de l’intrigue. Les écorchés de Fragonard m’ont vraiment interpelés et ont été source de beaucoup de recherches de ma part. On plonge dans le livre, a tel point d’avoir l’impression d’être aux côtés des différents personnages. On a cette envie de les approcher, leur parler, et même les secouer un peu lorsque cela est nécessaire. Il est devenu rare de me surprendre en thriller et intrigues policières, mais Monsieur Thilliez m’a tenu en haleine jusqu’à la toute dernière page. Un grand coup de coeur pour moi, mais il manque quelque chose, cette petite touche, qui m’aurait empêché de poser le livre avant la fin, et qui m’empêche, malheureusement, de lui mettre la note parfaite.

Une citation : « Il est souvent plus jouissif de rêver d’un objet que de le posséder. « 

Ma note : 19/20

big-235186317ccfondtran

Publicités

Une réflexion sur “La chambre des Morts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s