La Princesse des Glaces

bm_10794_aj_m_3689Auteur : Camilla Läckberg

Editeur : Actes Sud (Actes Noirs)

Genre : Thriller Nordique

Synopsis : Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.

Une citation : « Il n’avait plus vingt ans. La femme qui ouvrit la porte non plus, définitivement. Il n’avait rien vu d’aussi petit et fripé depuis la dernière fois qu’il avait ouvert un sachet de pruneaux. »

Ma note : 08/20

 

 

 

 

 

Mon avis : Décidément, Camilla Läckberg n’est pas une auteure pour moi ! En effet, malgré la déception de Cyanure j’ai persévéré avec La Princesse des Glaces, premier roman d’une saga à succès. Je n’accroche pas du tout. Erica possède un comportement qui m’énerve. Elle découvre que sa meilleure amie d’enfance meure, et tout ce qu’elle trouve à faire, c’est d’en profiter pour en faire un livre. Le fait que les parents de la victime lui demandent comme par hasard de faire ses mémoires alors qu’elles ne se parlaient plus est trop énorme. Les descriptions sont pour certaines beaucoup trop longues, sans pour autant que l’on puisse se faire une idée précise des lieux. Certains passages sont à mon sens inutiles. Une impression d’avoir des lignes pour pouvoir rajouter des pages en plus. Cette saga est aussi connue pour intégrer une part de romance entre Erica et Patrick. Mais je trouve que justement tout ça va trop vite, faisant même passer par moment l’enquête au second plan. Si j’ai choisi ce livre, c’est pour le thriller, pas pour la romance, et celle ci est beaucoup trop présente. Bref c’est une grosse déception pour moi, encore une fois. Je n’ai même pas réussi à finir le livre alors que je n’aime pas m’arrêter en plein milieu d’un roman… Je dois tout le même lui concéder la part d’humour qui rend certains passages agréables.

Publicités

3 réflexions sur “La Princesse des Glaces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s