Miss Peregrine et les Enfants Particuliers

couv5110998

Auteur : Ransom Riggs

Editeur : Bayard Jeunesse

Synopsis : Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Ma note : 16/20

 

 

 

Mon avis : Dès le début du livre, on découvre Jacob, jeune adulte qui entretient une relation privilégié avec son grand père. Celui-ci décède dans de mystérieuses circonstances. On découvre alors le père de Jacob, fils de Abe, qui bien vite, va envoyer son fils chez un psychologue, pensant que son fils ne supporte pas la mort de son grand-père, et donc pense que c’est un monstre qui à tué ce dernier. Il tente de convaincre son fils que son grand-père, depuis des années, lui racontait des histoires, des contes de fées, pour enjoliver son passé et son vécu de la guerre sous le joug des nazis et son passage en orphelinat. Jacob convaint son père de partir sur l’île dont son grand-père lui avait parlé, et c’est alors que l’univers se met réellement en place. On y découvre les enfants particuliers, les boucles temporelles, et Miss Peregrine. Jacob trouvera enfin le paradis dont Abe lui parlait tant, et dont il doutait fortement (merci papa et le psy !). Mais aussi tous les dangers qu’il comprend, car il y aura toujours des monstres jaloux de ce petit paradis. Le livre est prenant, et nous embarquons vraiment dans l’univers. J’ai eu du mal à décrocher ! Mais j’ai aussi ce regret d’avoir un univers tellement intrigant, mais sur lequel nous en apprenons finalement bien peu. Un excellent livre qui passe très près du coup de coeur, sans toutefois l’obtenir. J’ai beaucoup apprécié les photographies en noir & blanc venant illustrer le roman, bien que même sans, on s’imagine la scène sans souci, tant l’auteur décrit tout cela pratiquement à la perfection. J’ai tout de suite enchaîné sur le second tome dans la foulée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s